QUEL EST LE VECU DU SOUTIEN CONJUGAL DANS LA SEP ?

Soumis par le 29 avril 2016

La SEP, maladie chronique, a des symptômes variés entraînant une répercussion sur la personne atteinte, son entourage et particulièrement sur son couple.

Une équipe (1) a rapporté un travail récent aux Journées de Neurologie (JNLF) de Nantes en avril 2016 sur ce thème. Elle a comparé chez 34 couples où la femme est atteinte de SEP et 44 couples sans pathologie chronique le soutien conjugal et son influence sur la relation de couple (aussi dénommé ajustement dyadique ou relation entre deux personnes). Sur la base de passation de questionnaires prenant en compte aussi l’anxiété et la dépression, les résultats ont montré que les conjoints de patientes atteintes de SEP avaient l’impression de donner plus qu’ils ne recevaient contrairement aux conjoints des couples sans pathologie qui ressentent l’inverse.

Une autre équipe neurologique de Dijon (2) a également examiné le cas de 79 sujets porteurs de SEP par des auto-évaluations et des entretiens semi-structurés. Elle a retrouvé une détresse émotionnelle sur le versant anxieux chez 57% des patients avec 30,4% de dépressions et des difficultés conjugales entraînant une qualité de vie insatisfaisante de même que la communication intra-familiale qui est détériorée.

Cette problématique anxieuse prédominante relative aux relations inter-personnelles touchant plus particulièrement le conjoint s’inscrit dans des mouvements contradictoires d’évitement, de difficultés à accepter l’aide et une quête affective et relationnelle.

Pour conclure, ces problèmes de vécu du sujet atteint de SEP dans sa relation conjugale méritent toute l’attention des soignants et un soutien particulier du couple par une prise en charge conjointe dans des groupes de parole ainsi que le traitement de l’anxiété très souvent présente dans cette pathologie.

(1) - S. Boukobza et col. : "Perception du soutien conjugal chez les femmes atteintes de SEP et leur conjoint " ; Nanterre, Poissy

(2) - E. Dieu et col. : "Le vécu des sujets atteints de SEP : modalités intersubjectives et conjugalité, stratégies adaptatives" ; Dijon